The Lord of the Rings

Réinventez l'histoire !!!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Règlement

Aller en bas 
AuteurMessage
Aragorn
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 27
Race : Humain
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Règlement   Mar 29 Aoû - 21:10


Le concept:
Choisissez entre le bien et le mal, votre allégeance et respectez les.
Choisissez entre incarner l'un des personnages principaux ou créer votre propre personnage.
Réécrivons ensemble l'histoire de la Terre du Milieu !! .
Laissez tout de même leur part aux héros déjà connus Wink

Les règles générales :
Vous ne pouvez incarner qu'un seul personnage.
Les multicomptes sont interdits.
Le RESPECT (j'insiste !) entre les joueurs est PRIMORDIAL.
Donc pas de langage à caractère pornographique ou discriminatoire.
En cas de problème prévenez un administrateur ou modérateur. (Gandalf, Aragorn ou Pipin)
Eviter un maximum le flood sauf dans la partie réservée à cet effet ^^.
Essayer de rédiger des messages corrects de trois lignes au moins.
Et n'utilisez pas de langage SMS !!

Voila pour l'essentiel. ^^

Dans le jeu :

Lorsque vous décrivez une action écrivez la en normal ou gras ou italique
Lorsque votre personnage parle, faites le s'exprimer après un - ou entre " ".
Lorsque votre personnage pense; faites le penser entre * étoiles* ou °degrés°.
Lorsque vous parlez entre vous (inutile dans la partie flood) parlez entre (parenthèses) ou [crochets].
Voila ce sera tout pour l'instant.
Merci de votre patience
Et Surtout
Bon Jeu !!!


Les Admins


Dernière édition par le Sam 31 Mar - 11:05, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-academy.highbb.com
Aragorn
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 27
Race : Humain
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Règlement   Ven 29 Sep - 23:25

Les races :

Humains
· Les Hommes sont mortels et se développent plus rapidement que tout autre peuple - mis à part les redoutables Orques.

· Les Hommes sont sujets au vieillissement, à la maladie et aux autres rudesses de la Terre du Milieu.

· Les Hommes ne peuvent pas lire dans les esprits, sont incapables de voir l'avenir et sont moins doués en matière de connaissance, d'aptitudes et d'art que les autres peuples. Ils sont considérés comme faibles comparés aux Elfes immortels.

· Les Hommes sont un peuple très diversifié. Ils varient en taille comme en apparence et vivent dans des régions de la Terre du Milieu très différentes.

· Les Hobbits appellent les Hommes les " Grandes Gens ".

· A travers les âges de la Terre du Milieu, les Hommes se sont développés et sont devenus le peuple dominant.

· Aragorn est le premier Homme à se joindre aux Hobbits dans leur quête pour renvoyer l'Anneau de Puissance dans le feu de la Montagne du Destin.

Elfes
· Les Elfes sont immortels et ne vieillissent pas physiquement

· Les Elfes ne s'affaiblissent pas en prenant de l'âge, ils deviennent seulement plus sages et plus beaux

· Les Elfes sont les plus belles des créatures vivantes, mais ils ressentent aussi le bonheur le plus extrême et la peine la plus grande

Hobbits
· Les Hobbits mesurent de 60 cm à 1,20 m.

· Les Hobbits ont des oreilles pointues.

· Les Hobbits ont de grands pieds et ne portent jamais de chaussures.

· Les Hobbits ont les cheveux bouclés.

· Les Hobbits aiment la bonne chère (ils font six repas plantureux par jour), la bière brassée, fumer la pipe et jardiner. Ils vivent dans la Comté.

· Les Hobbits désapprouvent tout comportement excessif ou aventureux. C'est pourquoi nombre d'entre eux ont été surpris que Frodon, Sam, Merry et Pippin se lancent dans l'aventure que raconte LE SEIGNEUR DES ANNEAUX.

· Les Hobbits sont en général très ruraux par nature et ne font aucune confiance à ceux qu'ils ne connaissent pas.

· Certains Hobbits ont vécu jusqu'à l'âge de 130 ans, mais leur durée de vie moyenne est de 100 ans. L'âge de 33 ans - celui de Frodon Baggins - est considéré comme celui du " passage à l'âge adulte ".

· Les Hobbits sont parfois appelés " les Petites Personnes ", " les Petits " ou " Halflings, les Semi-Hommes ".

· Les Hobbits parlent un dialecte du Parler Commun, le westron.

Magiciens
· Cinq Magiciens ont été envoyés en Terre du Milieu pour agir comme conseillers dans la lutte contre le mal.

· L'apparence d'un Magicien est celle d'un vieil homme, bien qu'ils vieillissent très lentement et possèdent une grande vigueur physique.

· Les Magiciens possèdent de grands pouvoirs physiques et spirituels.

· Leur bâton est le moyen de concentrer et de diriger leur pouvoir et leur volonté.

· Chaque Magicien a sa couleur et son rang. Le Blanc est le plus élevé de leur ordre ; le Gris vient juste derrière en termes de pouvoir et de sagesse.

· Les Magiciens n'ont pas le droit de dominer les peuples de la Terre du Milieu ni de s'allier au pouvoir de Sauron. Saroumane désobéit cependant à cette règle et se joint aux forces du mal.

Nains
· Les Nains mesurent entre 1,20 m et 1,50 m et portent une longue barbe.

· Les Nains sont râblés et très forts. C'est un peuple fier et résistant, plus robuste que tout autre.

· Ce sont des mineurs exceptionnels, des artisans doués qui accomplissent des merveilles avec la pierre, les métaux et les pierres précieuses.

· Leur arme de prédilection est la hache.

Ents
· Les Ents sont aussi appelés " gardiens d'arbres ".

· Ils ont l'apparence d'arbres et vivent surtout dans la Forêt de Fangorn.

· Bien qu'ils ressemblent tous à des arbres, les Ents ont des formes, des tailles et des couleurs différentes.

· Ils ont des voix lentes, harmonieuses, ils parlent l'entique.

· Malgré leur différence d'âge, ils ont tous la même façon de s'exprimer, lente, posée, profondément réfléchie.

· Les Ents se réunissent pour discuter des choses importantes à la Chambre des Ents.


Dernière édition par le Ven 24 Nov - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-academy.highbb.com
Aragorn
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 27
Race : Humain
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Règlement   Ven 29 Sep - 23:52

Les personnages importants:

Hommes du Gondor :
Aragorn:
Aragorn, fils d'Arathorn et de Gilraen, petit-fils d'Arador, est un Dúnadan, descendant d'Isildur, héritier du trône du Gondor.

En tant que descendant des rois de Númenor, une vie plus longue lui est accordée ; il ne mourra qu'à 210 ans.

Son père Arathorn mort quand il avait deux ans, il fut élevé en secret par Elrond à Fondcombe sous le nom d'Estel (Espoir en sindarin). À vingt ans, Elrond lui apprit sa véritable identité et lui remit les fragments de l'épée Narsil et l'Anneau de Barahir; il fit alors la rencontre d'Arwen.

Il part ensuite combattre les forces de Sauron, d'abord en Rohan puis en Gondor, sous le nom de Thorongil (l'Aigle de l'Étoile), et dans d'autres régions. Il se lie d'amitié avec Gandalf le Gris. À l'âge de 49 ans, il pénétra en Lórien pour s'y reposer ; Galadriel lui remit des habits elfiques pour sa seconde rencontre avec Arwen. Ils se promirent ensuite l'un à l'autre. De retour à Fondcombe, Elrond lui accorda la main de sa fille uniquement s'il devenait roi. Arwen prépara alors un étendard royal.

Tout ce qui est or, ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont perdus;
Le Vieux qui est fort ne dépérit point.
Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel.
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira;
Renouvelée sera l'épée qui fut brisée,
Le sans-couronne sera de nouveau roi.
(Poème écrit par Bilbon Sacquet au sujet d'Aragorn)

Devenu rôdeur sous le nom de Grands-Pas, il rencontre Frodon Sacquet à Bree et ses compagnons hobbits, et les escorte jusqu'à Imladris (Fondcombe). Aragorn est le porteur d'Andúril, anciennement appelée Narsil, l'épée d'Elendil, qui coupa l'Anneau Unique du doigt de Sauron et qui lui fut alors remise reforgée. Il fait ensuite partie de la Communauté de l'Anneau, qui escorta le Porteur de l'Anneau jusqu'aux limites du Gondor.

Durant la Guerre de l'Anneau, il fait partie des défenseurs de Fort-le-Cor. Il emprunte ensuite le Chemin des Morts et lève les morts, qui combattent pour lui contre les corsaires d'Umbar, puis assiste le Gondor lors de la bataille des Champs du Pelennor, où il déploie la bannière préparée par Arwen. À la fin de la guerre, il devient roi de Gondor et d'Arnor, sous le nom d'Elessar (Pierre elfique en sindarin) et épouse Arwen Undómiel. De cette union naîtra Eldarion.

Après 120 ans de règne, il vit son temps arriver et, comme les Anciens Rois de Númenor, renonça à la vie.



Boromir:
Fils de Denethor II et frère aîné de Faramir, il est capitaine du Gondor. Il se rendit notamment au conseil d'Elrond à Fondcombe afin de trouver des réponses à un rêve mystérieux: Un semi-homme pourrait sauver le Gondor. Il avait auparavant remporté une grande victoire a Osgiliath en repoussant les Orques sur la rive orientale de l'Anduin, Enfin, il se joint à la Communauté de l'Anneau, qu'il pensait suivre jusqu'à proximité du Gondor. Cependant, son voyage s'arrêtat à l'Amon Hen. Trop affaibli par les tourments qui l'accablent, il ne peut résister à l'appel maléfique de l'Anneau Unique et il tente sans succès de le dérober à Frodon Sacquet, son porteur. Prenant conscience de son erreur, il se reprend et meurt dans un combat héroïque contre les Uruk-haï, créatures au service de Saroumane, pour défendre les Hobbits Pippin et Merry.

Il portait le cor des rois de Gondor provenant d'une corne d'une vache sauvage d'Araw, chassée par Vorondil, père de Mardil, et transmise par les rois du Gondor à leurs fils puis par les Intendants à leurs fils. Ce cor fut brisé pendant le même assaut que celui où Boromir mourut. Le son de ce cor était entendu de quelque Gondorien se trouvant à toute distance de là où il sonnait. « Je l'ai porté en mon temps, comme chaque aîné de notre maison en remontant jusqu'aux années évanouies. » (Denethor) Sa mort affecta grandement les défenses du Gondor, désormais sous la responsabilité de son jeune frère Faramir.


Faramir:
Fils de Denethor, l'intendant du Gondor, et frère cadet de Boromir, né en TA 2983, Faramir (2983 T.A. - 82 Q.A.) apparaît dans le second volet du Seigneur des Anneaux quand il croise la route du trio de voyageurs constitué par Frodon, Sam et Gollum. Il résiste à l'attraction de l'Anneau Unique maléfique et laisse son porteur continuer sa quête.

Capitaine de l'armée du Gondor après la mort de son frère, il est blessé et tenu pour mort alors qu'il mène la retraite de ses troupes jusque sous les murs de Minas Tirith. Il manque de périr une nouvelle fois en compagnie de son père Denethor frappé de folie. Il est sauvé par la magie d'Aragorn, héritier légitime du trône de Gondor. Blessé, comme Eowyn qu'il console de ne point être aimée d'Aragorn, ils tombent amoureux à Minas Tirith pendant leurs convalescences. Il épouse finalement Éowyn (dont il aura un fils, Elboron) et devient prince d'Ithilien et seigneur d'Emyn Arnen.

Barahir est son petit-fils. Il aurait écrit l'Histoire d'Aragorn et d'Arwen dans le Livre du Thain, copie du Livre Rouge qui raconte les aventures de Bilbon et Frodon Sacquet.


Denethor :
Né en 2935 du Troisième Âge, il succède à son père Ecthelion II en tant que Surintendant du Gondor à partir de 2984 T.A., et est le père de Boromir et de Faramir. Accablé par la mort de l'aîné et par un sentiment d'impuissance face au pouvoir ressuscité du Mordor, il sombre dans la folie et manque de faire périr son cadet en s'immolant par le feu. Il laisse l'image d'un homme puissant, en proie au doute et écrasé par sa charge.

Hommes du Rohan :
Théoden:
Lorsque Gandalf et la Communauté de l'Anneau le retrouvent, il est affaibli par la mort de son fils Théodred et par la sorcellerie de Saroumane et de son ministre Gríma Langue-de-serpent. Gandalf le libère de ces influences au moment où le sorcier d'Orthanc se prépare à attaquer le Rohan.

Théoden combat alors les forces de Saroumane pour sauver son royaume. Avec l'aide de la Communauté de l'Anneau, il va porter secours au Gondor attaqué par le Mordor. Il y meurt dans les bras de sa nièce au cours de la bataille des plaines du Pelennor. Théoden apparaît comme un véritable chef de guerre qui charge à la tête de ses troupes.

Il laisse son pouvoir à sa nièce Éowyn et son neveu Éomer.



Eowyn:
Nièce du roi de Rohan Théoden, et sœur d'Éomer, Éowyn tomba amoureuse d'Aragorn, descendant d'Isildur. Mais elle n'aimait de lui qu'un espoir de renom et le cœur de celui-ci était déjà lié par l'amour qu'il vouait à Arwen Undómiel depuis leur rencontre à Imladris bien des années auparavant et leur serment prononcé en Lothlórien.

Secrètement, elle participa à l'avant-dernière bataille de la guerre pour la sauvegarde de la Terre du Milieu, accompagnée de Merry, son fidèle ami. Elle fut confrontée au seigneur des Nazgûl, le Roi-Sorcier d'Angmar, et perdit son oncle bien-aimé qui s'écroula sous le poids de son cheval Nivacrin.

Après la guerre, elle épousa Faramir, intendant de Gondor, le fils de Denethor II, et vécut heureuse en Ithilien, au Nord du Royaume de Gondor.



Eomer:
Fils d'Éomund et de Théodwyn, il est le neveu de Théoden, dix-septième roi du Rohan. C'est le Troisième Maréchal de la Marche, en charge de la partie orientale du pays. Tombé en disgrâce à cause de Gríma, il est exilé. Rappelé après que Gandalf a chassé Gríma, il combat, armé de son épée Gúthwinë, aux côtés d'Aragorn pendant la Bataille de Fort-le-Cor, puis pendant la Bataille des Champs du Pelennor, où son oncle périt face au seigneur des Nazgûl. Peu avant de mourir, Théoden le nomme son héritier.

Couronné roi, il fonde la Troisième Ligne des Rois de Rohan et renouvelle le Serment d'Eorl le jeune, scellant l'alliance entre le Rohan et le Gondor. Il se marie avec Lothíriel de Dol Amroth, dont il aura un fils, qui lui succédera, Elfwine. Son règne dure 65 ans, jusqu'à sa mort en Q.A. 63. Il passera à la postérité sous le nom d'Éomer Éadig.


Dernière édition par le Mer 29 Nov - 13:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-academy.highbb.com
Aragorn
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 27
Race : Humain
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Règlement   Sam 25 Nov - 14:07

Hobbits:
Frodon :
Frodon Sacquet est le personnage principal de l'œuvre Le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien. À l’écran il est incarné par le jeune acteur Elijah Wood dans la série des 3 films de Peter Jackson.

C’est un Hobbit, né le 22 septembre de l’année 2968 du Troisième Âge (T.A.), fils de Drogon Sacquet et Primula Brandebouc. Il a passé la majeure partie de sa vie dans la Comté.

Frodon perd ses deux parents, morts noyés, en 2980 T.A. Jeune mineur de douze ans, il fut élevé par la famille de sa mère, les Brandebouc. Dans les années 2989, Frodon fut mis sous la garde de son oncle Bilbon Sacquet (en réalité c’est le fils du cousin issu de germain de Bilbon). Frodon a alors vingt et un ans, toujours un peu loin de sa majorité, qui chez les hobbits est à 33 ans. Le fait que Bilbon n’ait pas d’enfant fait de Frodon son héritier, et il l’emmène vivre à Cul-de-Sac.
A l’ouverture du Seigneur des Anneaux, Frodon et Bilbon, nés le même jour, célèbrent respectivement leurs 33e et 111e anniversaire, le 22 septembre T.A. 3001. Frodon hérite alors de l’anneau de Bilbon lorsque celui-ci part pour Fondcombe juste après la célébration. Gandalf le magicien avertit alors Frodon que cet anneau ne doit jamais être utilisé et qu’il devra le cacher et le garder secret.

Frodon réussi à maintenir l’objet caché pendant dix-sept ans, jusqu'en T.A. 3018, lorsque Gandalf revient pour lui confirmer que celui-ci est bien un anneau de pouvoir, le plus puissant de surcroît, l’Anneau Unique de Sauron, maître des ténèbres. Gandalf envoie alors Frodon loin avec son jardinier Samsagace Gamegie. Les cousins de Frodon, Peregrin Touque, dit Pippin et Meriadoc Brandebouc, dit Merry prennent également part au voyage. Voyage qui les mènera jusqu'à l’Elfe Elrond de Fondcombe. Au Conseil d’Elrond, il est décidé que l’Anneau doit être détruit en le jetant dans les abysses d'Orodruin, la Montagne du Destin, où il a été forgé, au cœur du Mordor, la terre de Sauron. Une communauté est formée afin de protéger Frodon, gardien de l’Anneau.

Frodon emporte avec lui une petite épée elfique, Dard, (en réalité un poignard, une courte épée pour un hobbit) et une cotte de mithril sous ses vêtements faite par les Nains, tous deux offerts par Bilbon. Galadriel va lui donner, plus tard, un manteau d’Elfe et une fiole contenant la lumière d’Eärendil pour l’aider dans sa quête.


De tous ceux de la communauté, Frodon fut le plus affecté par la disparition de Gandalf dans la Moria. Son retour lui provoque également une vive émotion. La communauté se scinde à Parth Galen, après la mort de l’un de ses membres, Boromir, qui tentait, en défendant Pippin et Merry, de se racheter après avoir voulu s’accaparer l’Anneau

Frodon et Sam se dirigent vers le Mont du Destin. Ils sont suivis par Gollum, un ancien possesseur séculaire de l’Anneau qui cherche à le reprendre. Frodon, par la suite, le capture et « apprivoise » Gollum, en l'utilisant en tant que guide pour le Mordor. Frodon et Gollum ont formé une sorte de lien, puisque tous deux ont possédé l’Anneau.

Gollum les trahit néanmoins en les menant à Cirith Ungol, la tanière d’Arachné. L’araignée géante devait les manger pendant que Gollum récupérait l’Anneau. Frodon, empoisonné par le dard d'Arachné, tombe dans un coma temporaire, mais est sauvé par l’intervention de Sam. Quelques Orcs surgissent alors et emmènent le corps de Frodon. Par une courageuse intervention de Sam, Frodon put s'échapper et ainsi continuer sa quête.

Le Mont du Destin atteint, Frodon, exténué, cède au pouvoir de l’Anneau et le proclame sien. Gollum choisit cet instant pour attaquer Frodon. Lui arrachant le doigt, il parvient à s’emparer de l'Anneau, mais perd l’équilibre et sombre dans la lave, provoquant la destruction de ce dernier. Alors que le Mordor tombe et qu'Orodruin entre en éruption, Frodon et Sam, bloqués au pied de la montagne, sont sauvés par les Aigles : au cours de la bataille, Gandalf avait demandé à Gwaihir, accompagné de Landroval et de Meneldor, de le porter afin de les retrouver.

De retour dans la Comté, Frodon participe à la rébellion contre la foule de criminels qui avaient sévi pendant son absence. Il devient brièvement maire de la Comté, mais démissionne pour faire place à l'ancien maire Will Piedblanc, puis à Sam. Deux ans après que l’Anneau a été détruit, toujours préoccupé par les blessures physiques et émotives qu'il avait reçues durant la Guerre de l'Anneau (la blessure qu'il reçut du Roi-Sorcier sur Amon Sûl et celle qui lui fut infligée par Arachné ne devaient jamais le quitter), Frodon, accompagné de Bilbon, est mené à Tol Eressëa en compagnie de Gandalf, d'Elrond et de Galadriel, le 29 septembre, T.A. 3021.

Frodon légua son domaine Cul-de-Sac et les différents livres que Bilbon lui avait laissés, dont le Livre Rouge que J.R.R. Tolkien prétend avoir traduit pour composer le Seigneur des Anneaux, à Sam.

Frodon est également le nom du premier fils de Samsagace Gamegie, qu’il nomme ainsi en l’honneur de son maître


Sam:
Il est le jardinier de Frodon Sacquet et son ami de toujours. C'est le fils de l'« Ancien », un respectable Hobbit. Surpris par Gandalf à écouter sous la fenêtre de Frodon, il est chargé de l'accompagner jusqu'à Imladris. Sam sera le plus fidèle compagnon de Frodon, allant avec lui jusqu'au bout de son aventure.

Il est issu d'une famille comprenant 7 enfants (Anson, Hamson, Halfred, Paquette, May, Samsagace et Marguerite) qui sont nés de l'union de Hamfast Gamegie et de Bell Bonenfant. Il épousa Rose Cotton et eut 13 enfants d'elle (Elanor, Frodon, Rose, Merry, Pippin, Daisy, Goldilocks, Hamfast, Primrose, Bilbo, Ruby, Robin et Tolman). Sam fonda la lignée des Gardner (nom que prirent ses enfants). Il devint maire de La Comté durant le Quatrième Âge jusqu'en IV 61.

Le rôle de Sam est primordial dans le Seigneur des Anneaux : c'est lui qui remet souvent Frodon dans le droit chemin et l'empêche de succomber au pouvoir de l'anneau, blesse mortellement Arachnée, le protège contre les fourberies de Gollum et finit par le porter jusqu'à la Caverne du Destin. Sam sera même brièvement porteur de l'Anneau mais contrairement aux autres porteurs, il n'éprouvera aucun désir de le conserver. La quête de Frodon se serait sans doute soldé par un échec en l'absence de Sam. On peut voir en Sam la sagesse populaire, il n'aspire pas à la gloire mais à une vie tranquille au milieu de son jardin. Pour certains, sa relation avec Frodon rappelle la loyauté absolue rapprochant les officiers anglais et leurs aides de camp[1].

Sam quitte la Terre du Milieu en IV 61 après une vie bien remplie et part, tout comme Frodon quelques dizaines d'années auparavant, à Tol Eressëa.


Merry:
Meriadoc Brandebouc, dit Merry (III 2982- IV 70), fils de Saradoc Brandebouc et d'Esmeralda Touque, fut l'un des trois Hobbits à accompagner Frodon Sacquet dans la Quête de l'Anneau, comme il l'a été décidé au Conseil d'Elrond en 3019 3A. Ceci l'amena à être enlevé, avec son meilleur ami, Peregrin Touque, par des Orques de l'Isengard, de rencontrer les Ents de Fangorn et de boire de leur breuvage, ce qui eut pour conséquence d'augmenter la taille de nos deux Hobbits jusq'à une taille quasi-humaine, soit quatre pieds et demi ! Meriadoc s'illustra également dans la Guerre de l'Anneau, en devenant écuyer au service du roi Théoden de Rohan, et il participa aux côtés d'Éowyn, la nièce de Théoden, à la destruction du Roi Sorcier pendant la Bataille des Champs du Pelennor. Il était en effet prédit que le Seigneur des Nazgûl ne périrait pas de main d'Homme.

À l'issue de la Guerre de l'Anneau, Merry a été fait chevalier du Rohan en hommage à sa bravoure. Il retourna ensuite à la Comté avec ses compagnons où il fut l'un des leaders de la bataille de Lèzeau qui libéra la Comté des sbires de Sharcoux. À la mort de son père, en 12 4A, il devint le Maître du Pays de Bouc et fut nommé en 14 Conseiller du Royaume du Nord par le Roi Aragorn II Elessar. En 63 4A, il partit de la Comté avec Pippin vers le Rohan, puis le Gondor, où il fut enterré dans la Maison des Rois.



Pipin: Il fut l'un des trois Hobbits à accompagner Frodon Sacquet dans la Quête de l'Anneau, comme il l'a été décidé au Conseil d'Elrond en 3019 3A. Ceci l'amena à être enlevé, avec son meilleur ami, Meriadoc Brandebouc, par des Orques de l'Isengard, de rencontrer les Ents de Fangorn et de boire de leur breuvage, ce qui eut pour conséquence d'augmenter la taille des deux Hobbits jusqu'à une taille quasi-humaine, soit quatre pieds et demi ! Peregrin s'illustra également dans la Guerre de l'Anneau, en devenant Garde de la Citadelle de Minas Tirith au service du Surintendant Denethor de Gondor, et dans la bataille finale, devant la Porte Noire, il tua un grand Troll.

À l'issue de la Guerre de l'Anneau, Pippin a été fait chevalier du Gondor en hommage à sa bravoure. Il retourna ensuite à la Comté avec ses compagnons où il fut l'un des leaders de la bataille de Lèzeau qui libéra la Comté des sbires de Sharcoux. À la mort de son père, en 13 4A (1434 du Comput de la Comté), il devint le Thain et fut nommé en 14 (1435 C.C.) Conseiller du Royaume du Nord par le Roi Aragorn II Elessar. En l'an 63 4A (1484 C.C.), il partit de la Comté avec Merry vers le Rohan, puis le Gondor, où il fut enterré dans le Rath Dínen, la Maison des Rois. Il eut un fils, Faramir_Ier_Touque.



Bilbon:
Bilbon (né en l'an 2890 du Troisième Âge) appartient à la race des Hobbits et vit paisiblement dans son trou de Cul-de-Sac (« Bag End »), à Hobbitebourg (« Hobbiton ») dans la Comté. Son vieil ami, le magicien Gandalf et un groupe de Nains menés par Thorin le forcent, alors qu'il a 51 ans, d'entreprendre une grande aventure au cours de laquelle il se mesure au dragon Smaug, rencontre la créature étrange Gollum et tombe par hasard sur l'Anneau Unique (« One Ring »). Bilbon est également l'oncle de Frodon Sacquet, héros du Seigneur des Anneaux.

Il quitte la Comté en l'an 3001 pour s'intaller à Fondcombe. Il écrit un récit de son aventure (« There and Back Again »), de nombreux poèmes, dont un très long sur le Demi-Elfe Eärendil, et des ouvrages d'érudition, comme des « Traductions de l'Elfique ». Il atteint l'âge record de 131 ans et 8 mois (grâce aux pouvoirs de l'Anneau) quand il décide de partir avec les Elfes et Frodon au-delà de la Mer.

Outre l'Anneau Unique, Bilbon a également possédé Dard, un poignard elfique, et une cotte en mithril, offerte par Thorin, qu'il transmet à Frodon avant son départ de Fondcombe.


Nains :
Gimli:
Gimli, est un Nain, fils de Glóin. Il fait partie de la Communauté de l'Anneau, accompagnant les quatre hobbits (Frodon Sacquet, Samsagace Gamegie, Peregrin Touque (Pippin), et Meriadoc Brandebouc (Merry) ), avec Gandalf, Aragorn, Legolas, et Boromir.

Pendant son aventure avec la communauté de l'anneau, Gimli avait 139 ans, et il était considéré comme un jeune nain!

Son amitié avec Legolas lui permettra, grâce à l'intercession de Galadriel, de partir pour Tol Eressëa en même temps que ce dernier.

_________________


Dernière édition par le Dim 1 Avr - 15:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-academy.highbb.com
Aragorn
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 27
Race : Humain
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Règlement   Sam 25 Nov - 14:08

Elfes:
Arwen :
Fille d'Elrond et de Celebrían, petite-fille de Galadriel, elle fait partie des peredhil, les Demi-Elfes. En raison de sa grande beauté, elle est souvent comparée à Lúthien, et on la surnomme Undómiel (« étoile du soir »).
Elle rencontra Aragorn à Imladris, quand celui-ci avait vingt ans, alors qu'elle revenait de Lórien. Elle en tomba amoureuse. Ils se promirent l'un à l'autre une trentaine d'années plus tard en Lorien. Faisant le choix de Lúthien le doux et l'amer, elle décide de renoncer à l'immortalité (faisant le même choix que Lúthien pour Beren) et d'épouser Aragorn, pour qui elle se mit à confectionner un étendard royal. Après la Guerre de l'Anneau, elle épouse Aragorn devenu roi de Gondor, dont elle a un fils, Eldarion, et plusieurs filles.

Après la mort de son mari, elle se retire dans la Lothlórien, où elle meurt l'année suivante sur la pente du Cerin Amroth.


Legolas :
Fils de Thranduil, le roi des Elfes de la Forêt Noire (Mirkwood), Legolas est une fine lame ainsi qu'un très bon archer à la vue perçante. Membre des Neuf Marcheurs de la Communauté de l'Anneau, il se lie d'amitié avec le Nain Gimli, fait très rare entre les Elfes et Nains à cause de la mésentente proverbiale entre ces deux peuples. Au début du Quatrième Âge, il quitte la Terre du Milieu, avec Gimli, dit-on, ne pouvant plus résister à l'appel de la mer (comme l'avait prédit Galadriel lors de son passage en Lórien).



Elrond:
Peu après sa naissance, son père quitte les rivages de la Terre du Milieu à bord de Vingilot à la recherche de Valinor, pour implorer l'aide des Valar. Mais les fils survivants de Fëanor attaquent les bouches de Sirion, où vivaient les rescapés de Gondolin et de Doriath, dans le but de récupérer le Silmaril, qui était alors en la possession d'Elwing. Ils firent alors prisonniers Elrond et Elros.

Après la Guerre de la Grande Colère, qui marqua le fin du Premier Âge, Elrond et son frère Elros eurent, à la suite de l'ambassade de leur père auprès des Valar, le choix de leur destinée : embrasser le destin des elfes ou celui des hommes. Elrond choisit la destinée des elfes et Elros celle des hommes. C'est pourquoi Elrond est qualifié de Demi-Elfe.

Elrond devint le hérault de Gil-Galad, le plus haut seigneur Ñoldo restant en Terre du Milieu au Deuxième Âge.

Au second âge, les elfes forgerons d'Eregion dirigés par Celebrimbor créent les Anneaux de Pouvoir ; Sauron attaqua la région pour les retrouver. Il en récupéra seize, mais les trois anneaux elfiques restèrent cachés et furent confiés à trois gardiens ; Galadriel en avait un, Nenya, et Gil-Galad deux ; un, Vilya, qu'il donna à Elrond au moment du premier Conseil Blanc du Deuxième Âge, et Narya, qu'il donna à Círdan, soit dès le début, soit au moment de son départ pour la guerre de la Dernière Alliance contre Sauron (selon les versions).

Elrond devint un des plus hauts seigneurs elfes en Terre du Milieu avec notamment Galadriel et Círdan. Il s'installa à Imladris (Fondcombe) qu'il avait fondé à la fin du deuxième âge. Il épousa Celebrían, la fille de Galadriel. Ensemble, ils mirent au monde Elladan, Elrohir et Arwen.

L'ombre de Sauron grandit peu à peu et Elrond, Galadriel, Círdan et les Istari formèrent le Conseil Blanc (au nom choisi en écho à celui du Conseil du Deuxième Âge ?) pour lutter contre cette menace grandissante.

Lorsque Frodon arrive blessé à Imladris avec l'Anneau Unique, c'est Elrond qui le soigne, et qui réunit le Conseil d'Elrond où est décidé que l'anneau unique devait être détruit.

On sait peu de choses sur ce que fit Elrond pendant la Guerre de l'Anneau. On le retrouve à la fin du récit, après la destruction de l'Anneau. Après avoir donné sa bénédiction pour le mariage d'Arwen, sa fille, et d'Aragorn, il resta quelque temps en Terre du Milieu puis partit pour Tol Eressëa avec Galadriel, Gandalf, Frodon Sacquet, et Bilbon Sacquet. On considère que c'est le départ d'Elrond, le 21 septembre 3021 T.A., qui marque la fin du Troisième Âge.



Galadriel:
Galadriel est une Elfe Ñoldo de la troisième génération qui vit le jour a Alqualondé en l'an 1362 des Années des Arbres. Elle est la plus belle de la maison de Finwë ; ses cheveux ont un éclat doré mêlé d'argent, qui rappelait à tous la lumière des Arbres de Valinor, Laurelin et Telperion. Elle est considérée comme l'une des plus grandes des Eldar, avec Fëanor et Lúthien[1].

Comme le voulait la coutume chez les Eldar, elle reçut un nom de son père : Artanis, « noble dame », ainsi qu'un nom de sa mère, Nerwen, « jeune fille-homme » ; mais le plus beau de ses noms était le surnom (epessë) que lui donna son époux Celeborn : Alatāriellë (en telerin), qui donna Altariel en quenya et Galadriel en sindarin. Ces trois noms signifient tous « Jeune fille couronnée d'une guirlande radieuse ».

Avide de terres inconnues et d'un royaume dont elle serait la reine, elle suivit Fëanor en exil, traversa l'Helcaraxë aux côtés du peuple de Fingolfin, et passa la plus grande partie du Premier Âge en Doriath, auprès de la reine Melian dont elle apprit beaucoup.

Détentrice de Nenya, l'un des Trois anneaux des Elfes créés par Celebrimbor, elle règne avec Celeborn sur la Lórien.

Pendant la Guerre de l'Anneau, la Communauté de l'Anneau trouve repos dans son royaume. Elle offrira à ses membres, en cadeaux d'adieu :

à Frodon, la Fiole de Galadriel, emprisonnant la lumière de l'étoile d'Eärendil et suppléant à toutes les autres lumières quand ces dernières viendraient à s'éteindre ;
à Sam, une graine de mallorn et de la terre de la Lórien ;
à Legolas, un arc des Galadhrim ;
à Gimli, trois cheveux, à la totale stupéfaction de son entourage. En Aman, avant le vol des Silmarils et la mort des Arbres, Fëanor, le plus grand forgeron parmi les Elfes et créateur des Silmarils et des palantíri, et amoureux de Galadriel, lui avait par trois fois réclamé une tresse, qu'elle lui avait refusée ;
à Merry et Pippin, des ceintures d'argent ;
à Boromir, une ceinture d'or ;
à Aragorn, un fourreau pour Andúril et l'Elessar (pierre-elfe), un joyau vert ayant un pouvoir de guérison et de préservation, et qui, selon certaines versions de la légende, aurait été forgé par Celebrimbor. Ce dernier correspond à un cadeau de fiançailles, Galadriel, la grand-mère d'Arwen, prenant la place de Celebrían.
À la fin du Troisième Âge, ayant assisté la Communauté de l'Anneau dans sa quête, elle quitte la Terre du Milieu, en compagnie des porteurs d'anneaux, en direction de Tol Eressëa.



Magicien:
Gandalf:
Gandalf est l'un des Istari, ordre de magiciens dépêché en Terre du Milieu par les Valar lors du Troisième Âge pour soutenir tous les peuples libres dans leur lutte contre Sauron. Sous l'allure d'un vieillard du nom de Gandalf-le-Gris, il est le deuxième plus puissant de l'ordre après Saroumane. Il détient Narya, l'un des trois Anneaux de pouvoir elfiques, qui lui a été remis par Círdan dès son arrivée en Terre du Milieu. Et depuis son aventure dans le livre « Bilbo le Hobbit », il détient l'épée Glamdring. Durant maintes années, il parcourt la Terre du Milieu et se fait connaître auprès de nombreux peuples. Sa tâche atteint son apogée au moment de la Guerre de l'Anneau et de l'affrontement final contre Sauron.

« Gandalf » est le nom que lui donnent les Hommes du Nord ; il est aussi appelé :

Gandalf Maisongrise par Eomer
Corbeau de tempête par Gríma Langue-de-Serpent car il est réputé dans la Marche pour être avant-coureur d'événements étranges.
Mithrandir (en sindarin, « pèlerin gris ») par les Elfes et les Hommes du Gondor
Tharkûn par les Nains
Incánus par les Haradrim
Son véritable nom, porté à Valinor, est Olórin. Il s'agit du même Olórin, l'un des Maiar, serviteur de Manwë et de Varda qui apparaît dans Le Silmarillion.
C'est le principal artisan de la victoire contre Sauron dans la Guerre de l'Anneau. Il est d'abord envoyé par le Conseil Blanc à Dol Guldur, pour découvrir l'identité du Nécromancien. Après un premier échec, il apprend qu'il s'agit de Sauron.

Il persuade ensuite le Nain Thorín, roi du peuple de Dúrin en exil dans l'Ered Luin, de reprendre son royaume en Erebor, qui se trouve sous la coupe du dragon Smaug. Gandalf fait lui-même partie de l'aventure et recrute entre autres le Hobbit Bilbon Sacquet. Suspectant que ce dernier a mis la main sur un anneau de pouvoir potentiellement dangereux au cours du voyage, il fait surveiller la Comté par les Rôdeurs.

Après avoir découvert qu'il s'agissait en fait de l'Anneau Unique de Sauron, Gandalf convainc Bilbon de le laisser à son jeune neveu, Frodon. Il montre sa force de volonté en refusant de le prendre lui-même, sachant que l'Anneau lui conférerait une puissance exceptionnellement élevée (peut-être supérieure à tout autre pouvoir en Terre du Milieu) mais trop difficile à maîtriser pour faire le bien uniquement. Lors du Conseil d'Elrond à Fondcombe, c'est à Frodon qu'est alors confiée la tâche de détruire l'Anneau. Membre de la Compagnie de l'Anneau, Gandalf tombe à Khazad-dûm dans la Moria lors de son combat contre un Balrog. Renvoyé en Terre du Milieu par les Valar pour achever sa tâche, il devient Gandalf-le-Blanc. Il aide ensuite Théoden, roi de Rohan, à se défaire de l'emprise de Gríma Langue de Serpent, puis expulse Saroumane de l'ordre des magiciens. Lors de la bataille des Champs du Pelennor, il affronte le Roi-Sorcier d'Angmar, seigneur des Nazgûl, devant les portes de Minas Tirith. L'Anneau Unique détruit, il part vers l'Ouest avec les autres porteurs d'anneaux car sa tâche est terminée (Frodon, Bilbon Sacquet, Galadriel, Elrond, rejoints plus tard par Samsagace Gamegie, et dans les légendes suivant l'aventure du Seigneur des Anneaux, on dit que Legolas l'Elfe et Gimli le Nain s'en furent les rejoindre, privilège exceptionnel pour ce dernier en raison de son amitié avec un Elfe).

_________________


Dernière édition par le Dim 1 Avr - 15:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-academy.highbb.com
Aragorn
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 27
Race : Humain
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Règlement   Sam 25 Nov - 14:12

Créatures et hommes des Ténèbres:
Sauron:
Sauron est un Maia d'Aulë, le dieu forgeron. Corrompu par Morgoth, il devient son premier lieutenant, combattant avec lui contre les Valar et les Eldar. C'est alors le gardien de la forteresse d'Angband. Après la première chute de son maître, qui est capturé et envoyé en prison à Valinor, il parvient à échapper à l'armée des Valar et demeure en Terre du Milieu, préparant Angband au retour de son maître et, selon un texte tardif, créant les premiers Orques à partir d'Hommes capturés.

Il rejoint son maître quand celui-ci revient avec les Silmarils. Il rompt le siège d'Angband et étend sa domination, prenant Minas Tirith, puis Dorthonion. Il capture Finrod, l'un des princes Elfes, et le vainc dans un duel de chants de pouvoir. Peu après, Lúthien et Huan viennent à la rescousse de Beren, compagnon de Finrod, et Sauron est chassé de sa forteresse. Sous la forme d'une chauve-souris, il s'enfuit et rejoint son maître. Il fut capturé lors de la guerre de la Grande Colère par l'armada des Valar.

Lors de la déchéance de son maître, il fait acte de contrition et est rappelé à Valinor. Mais, craignant la colère des Valar, il préfère fuir et retombe peu de temps après sous l'emprise du mal invisible de Melkor. Il s'installe au Mordor, pays des ténèbres et entame la construction de Barad-dûr, sa sombre forteresse. Prenant une belle apparence, il séduit les Elfes d'Eregion sous le nom d'Annatar (en quenya, « le seigneur des dons »). Sous sa direction, ils forgent les Anneaux de Pouvoir, par lesquels il espère dominer les Elfes, les Hommes et les Nains, cependant les trois anneaux des elfes seront forgés par Celebrimbor, descendant direct de Fëanor (qui créa les Silmarils), aussi ces trois anneaux (Narya, Nenya et Vilya, respectivement associés au feu, à l'eau et à l'air) restèrent purs, et Sauron ne les toucha jamais, ce qui le poussa à les désirer plus que tous les autres anneaux, sans compter qu'ils étaient aussi les plus puissants de tous, hormis l'Anneau Unique, que Sauron forgea pour s'assurer la domination des autres Anneaux de Pouvoir. Vers la même période (c. 1600 S.A., « l'année terrible ») s'achève la construction de Barad-dûr. Celebrimbor découvrit la trahison de Sauron lorsque celui-ci mit l'Anneau Unique à son doigt, car son pouvoir transparut à travers les autres anneaux et les sages elfes portant les trois anneaux elfiques prirent peur et les cachèrent tant que Sauron posséda l'Anneau Unique. Celui-ci, désirant les récupérer, déclenche une guerre, qui aboutit à la destruction de l'Eregion, et à la récupération de la plupart des Anneaux les plus puissants par Sauron, qui en redonna neuf aux Hommes et sept aux Nains ; mais il ne put découvrir la cachette des Trois. Peu après la chute de l'Eregion, Sauron fut mis en déroute par les troupes de Gil-galad, le Haut roi des Noldor, amplement aidé par une armada venue de Númenor.

Sauron se révèle alors, rassemblant à lui les Orques et les autres créatures de Melkor. Après avoir pris le titre de roi des Hommes, Ar-Pharazôn, roi de Númenor, se trouve offensé, et débarque en Terre du Milieu à la tête d'une immense armée pour le soumettre. Fui par les siens, Sauron doit lui faire allégeance (il s'humilie, en fait, lui même par ruse). Amené à Númenor, Sauron s'insinue dans les bonnes grâces du roi, et joue sur son orgueil et son désir d'immortalité, pour le persuader de lancer un assaut contre Valinor, la terre des Puissances. Ilúvatar, père des dieux, intervient alors à la demande de Manwë et provoque un cataclysme qui engloutit Númenor et ôte à tout jamais Valinor de la Terre. Le corps matériel de Sauron meurt dans la submersion, et son esprit retourne en Mordor, désormais incapable de prendre une belle apparence.

Après avoir réuni ses forces, il attaque le royaume du Gondor, fondé par les Exilés númenóréens, mais il est finalement défait à la bataille de Dagorlad par les armées de la Dernière Alliance. Gil-galad et Elendil parviennent à l'abattre, et Isildur, fils d'Elendil, coupe son doigt qui porte l'Unique.

Après s'être caché dans l'est de la Terre du Milieu au début du Troisième Âge, Sauron se révèle de nouveau vers l'an mille sous le nom du Nécromancien de Dol Guldur, au sud de la Forêt Noire. Il s'emploie à harceler les royaumes libres des Hommes et envoie dans le nord le chef des Nazgûl — anciennement Hommes, asservis par leurs Anneaux de Pouvoir, désormais des esprits totalement soumis à Sauron. Après avoir provoqué la chute des derniers royaumes des Dúnedain du Nord, il envoie ses Nazgûl prendre ensuite Minas Ithil, ce qui lui permet d'entrer en possession d'une Palantír, celle-là même qui sera ensuite utilisée pour piéger Denethor, intendant du Gondor, et pour communiquer avec Saroumane. Sauron se révèle alors en Mordor.

Peu après que l'Unique ait été retrouvé par Bilbon Sacquet, puis révélé pour ce qu'il est par Gandalf, Sauron l'apprend par le biais de Gollum, son ancien détenteur. Il lance alors ses Nazgûl à la recherche du porteur de l'Anneau, mais celui-ci, Frodon Sacquet, neveu de Bilbon, parvient à détruire l'Unique dans la fournaise de la Montagne du Destin. Les Nazgûl sont détruits et Sauron perd tout son pouvoir. Il « survit », mais perd tous ses pouvoirs de Maia et ne peut parcourir le Monde que sous la forme d'un esprit incapable de faire quoi que ce soit, sinon ruminer en attendant la fin du monde, où son maître Melkor reviendra.



Saroumane:
Le Maia est l'un des cinq Istari, dépêchés en Terre du Milieu par les Valar vers l'an mille du Troisième Âge; lui-même étant envoyé par le Vala Aulë. Il est alors Saroumane le Blanc, chef des Istari.

Il soutint initialement le Conseil Blanc dans ses actions contre Dol Guldur, mais succomba à la tentation de s'approprier l'Anneau Unique à force d'étude des textes concernant les Anneaux de Pouvoir.


Saroumane ( Christopher Lee ) dans l'adaptation du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson"C'est le chef de mon ordre et il est à la tête du Conseil. Son savoir est profond, mais son orgueil a crû parallèlement et il prend ombrage de toute ingérence. La tradition des Anneaux elfiques, grands et petits, est son domaine."
(Paroles de Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux, Livre I, Ch.II).
Saroumane jalousa Gandalf dès leur départ de Valinor, quand Varda sous-entendit qu'Olórin n'était pas que le troisième en valeur, puis quand il découvrit que Gandalf possédait un des trois anneaux des Elfes, offert par Círdan Le Charpentier, à son arrivée sur la Terre du Milieu. Il ravala cependant sa jalousie et œuvra de nombreuses années comme chef du Conseil Blanc.
Saroumane fait quérir Gandalf au seuil de la Comté, en lui envoyant un autre magicien ignorant ses affaires, Radagast, lui déclarant que toute aide et tout conseil sera donné. C'est alors que Gandalf décide de se rendre en Isengard. Il remarque que les choses y changent: Une fois pénétré sur le territoire de Saroumane, on ferme les portes de la grande muraille extérieure derrière lui. Le magicien blanc n'est pas plus agréable qu'à l'accoutumée envers Gandalf. Saroumane lui apprend alors que l'activité du Mordor a repris et que les Neuf sont sortis de Minas Morgul, sous forme de cavaliers noirs à la recherche de l'Anneau. Il lui suggère de se rallier à Sauron, en tentant de le persuader de la faiblesse de l'Ancienne Alliance des Hommes et des Elfes. Gandalf refuse et est fait prisonnier au sommet d'Orthanc. De là, il observe la vallée de l'Isengard changée en un réseau de puits et de forges, tandis qu'une horde d'orques s'affairait à découper les arbres. Cependant, il réussit à s'échapper avec l'aide des Aigles plus précisément avec Gwaihir, le chef des Aigles.

Saroumane dépêche les crebains du pays de Dûn afin de surveiller le Sud, contraignant ainsi la Communauté de l'Anneau à changer de direction. Lors de la traversée du Col de Caradhras, Saroumane provoque une avalanche en invoquant la foudre.

Bien plus tard, lorsque la Compagnie descend l'Anduin, Saroumane constitue un commando d'Uruk-hai, légèrement équipés, et guidés par le cruel Lurtz (dans l'adaptation cinématographique seulement), chargés d'intercepter l'Anneau et les porteurs Hobbits à l'Amon Hen.
Puis, il planifie son invasion du Rohan, qui aurait fonctionné si Gandalf ne s'était pas encore une fois retrouvé sur son chemin: en effet, ce dernier obtint habilement l'aide des Ents de Fangorn, et libéra Théoden, roi de Rohan, de l'emprise de Gríma, espion de Saroumane. Grâce à ses connaissances en alchimie, il créé un nouveau type de mine explosive. Celui-ci lança tout de même toute son armée, constituée de dizaines de milliers d'Uruk-hai et de mercenaires, les Hommes sauvages du Pays de Dun, au Gouffre de Helm. Il aurait remporté la bataille de Fort-le-Cor qui s'ensuivit sans une défense tenace jusqu'à la charge finale des cavaliers d'Erkenbrand accompagnés de Gandalf. Mais c'est surtout grâce aux Huorns de Fangorn que les derniers Uruk-hai furent éliminés. Tandis que l'armée de Saroumane avait été refoulée, l'Isengard avait été rasé par la fureur des Ents.

Les vainqueurs vinrent rendre visite à Saroumane, étroitement gardé dans sa tour par les Ents. Dans un ultime effort, ce dernier tenta de rallier Théoden, puis Éomer et enfin Gandalf à sa cause, mais le mal qu'il avait commis était bien trop grand pour pouvoir être oublié. Toutefois, Gandalf tenta de le convaincre de rejoindre le camp du bien, afin de les aider à lutter contre Sauron. Furieux, Saroumane déclina l'offre et tandis qu'il repartait dans sa tour, Gandalf lui signifia qu'il ne lui avait pas donné l'ordre de disposer. Impuissant, Saroumane se présenta de nouveau au balcon, et, sous les injonctions de Gandalf, déposa son bâton qui fut brisé. Il était radié de l'ordre des magiciens. Le palantír fut alors précipité par Grima, nouveau pensionnaire à Orthanc, sur la tête de Gandalf qu'il loupa de peu, ce qui mit Saroumane dans une fureur noire.

Bien après la prise d'Orthanc par Merry, Pippin et les Ents, Saroumane quitte son territoire avec Grima. Les hobbits le retrouveront l'année suivante dans la Comté où il avait, par l'intermédiaire du hobbit Lothon Sacquet-de-Besace, dirigé le pays sous le nom de Sharcoux. De nouveau face à ses ennemis, il veut tuer Frodon mais n'y parvient pas. Frodon lui laisse la vie sauve s'il quitte la Comté, mais il est égorgé par Grima, brimé une fois de trop.

Grima :
Il fait partie de la race des Hommes. Sa date de naissance est inconnue mais on sait qu'il est décédé le 3 novembre 3019 du Troisième Âge.

Connu pour avoir trahi le roi Théoden en l'empoisonnant pour que celui-ci soit aux ordres de Saroumane pour qui il travaille. Il tente en vain de séduire Eowyn. En exilant Eomer et ses Rohirrims, il affaiblit considérablement le Rohan. Mais il fut cependant à son tour chassé par Théoden, libéré de l'emprise de Saroumane par Gandalf, et ne dut son salut qu'à la pitié d'Aragorn. Il rejoint l'Isengard où il sert de conseiller à Saroumane, afin de l'informer au mieux sur les failles de la forteresse du Rohan au Gouffre de Helm. Son côté lâche le poussa à tuer son maître dans la Comté où il y mourut aussitôt après.

_________________


Dernière édition par le Dim 1 Avr - 15:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-academy.highbb.com
Aragorn
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 27
Race : Humain
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Règlement   Sam 25 Nov - 14:13

Gollum:
Sméagol était un Fort, race apparentée aux hobbits, qui habitait au bord de l'Anduin dans les Champs aux Iris.

C'est son cousin et ami Déagol qui trouva l'Anneau Unique, le jour de l'anniversaire de Sméagol. Ce dernier lui demanda d'abord de le lui offrir, mais devant le refus de Déagol, il le tua pour lui voler l'anneau magique. Par la suite, il prétendra que c'était son cadeau d'anniversaire. Il découvrit que l'Anneau avait la propriété de le rendre invisible. L'Anneau attisa son mauvais côté et il fut chassé de son clan. Sméagol se réfugia dans les cavernes sous les Monts Brumeux et y resta, coupé du monde, jusqu'à ce qu'il se fasse voler l'anneau par Bilbon Sacquet. Il s'engagera ensuite dans une recherche éperdue du voleur « Sacquet », pour récupérer son « précieux ».

Outre sa durée de vie incroyablement allongée, il était devenu très maigre, à la peau sombre, aux pieds larges et aux mains fines, ses yeux étaient grands et pâles. Sa vue était faible, mais son ouïe et son odorat étaient développés par la vie sous terre.

Le surnom Gollum lui vient des gargouillements qu'il fait avec sa bouche. On l'en affubla à partir du moment où, à cause de sa convoitise et de sa faiblesse face au pouvoir d'attraction de l'anneau (il tua son cousin Déagol pour lui voler l'Anneau), plus personne ne lui adressant la parole, il se mit à se parler à lui-même ou à son « précieux ». Chassé de son trou par sa grand-mère, il se mit d'abord à errer dans la nature et remonta l'Anduin jusqu'à un affluent. Mais un jour où il faisait très chaud, alors que Gollum était penché sur un étang, il sentit une brûlure dans le dos et une lumière venant de l'eau vint lui frapper les yeux. Alors pour la dernière fois, il leva le regard et menaça le soleil du poing et se réfugia dans un réseau de tunnels et de grottes creusés et utilisé par une colonie d'Orques des Monts Brumeux.

Il resta là jusqu'à ce qu'un petit Hobbit, Bilbon Sacquet, en fuite, tombe par hasard sur l'Anneau et entre dans la grotte de Gollum, avec lequel il fit connaissance et joua au jeu des devinettes. Bilbon finit par gagner en demandant « Qu'ai-je dans ma poche ? », question à laquelle Gollum ne sut pas répondre. Essayant alors de tuer Bilbon, il le poursuivit, mais Bilbon passa par hasard l'Anneau à son doigt et sans le savoir se rendit invisible à Gollum. À partir de ce moment-là, Bilbon suivit Gollum qui se rendait vers la sortie pour que Bilbon ne puisse fuir et, écoutant les nombreuses paroles de Gollum, il comprit pourquoi Gollum ne le voyait plus. Bilbon n'eut alors qu'à sauter par-dessus Gollum et s'enfuir avec l'Anneau.

Gollum le maudit (Voleur Sacquet. On le hait z'a jamais) et se lança à sa recherche.
Il quitta les Monts Brumeux pour se rendre vers Esgaroth sur le Long Lac où il apprit bien vite d'où venait Bilbon, le héros d'Erebor et nul là-bas n'ignorait le nom Comté. Gandalf l'interrogea une première fois, puis le laissa repartir. Avec l'idée de se rendre dans la Comté, Gollum dévia vers le sud et finit par se retrouver au pays de l'ennemi où on le captura bien vite pour l'emmener devant Sauron, qui en extorqua le lieu où se trouvait son Anneau. C'est certainement sur ce trajet qu'il rencontra Arachné et lui promit de ramener un festin. Sauron le relâcha avec probablement comme mission de retrouver Bilbon.

Mais il n'alla pas très loin avant qu'Aragorn ne le capture pour l'emmener chez Thranduil, le père de Legolas. Il subit alors un deuxième interrogatoire avec Gandalf. En sachant assez, Gandalf le confia aux gens de Thranduil qui le gardèrent sous haute garde. Au moment où Gandalf apprend à Frodon la véritable nature de son anneau, Gandalf le pense toujours captif. Un jour lors d'une petite promenade à l'air libre, Gollum grimpa sur un arbre et refusa d'en redescendre. Et comme aucun de ses gardes ne voulait aller le chercher, ils attendirent et une patrouille d'Orques leur tomba dessus. Malchance ou plan manigancé avec malice, on ne le sait pas. En tout cas, Gollum put s'échapper.
À partir de là, son itinéraire est peu clair, on sait juste qu'il tenta de retrouver l'Unique et finit par suivre la trace de Frodon qui découvrit sa présence lors de la descente de l'Anduin. Il ne put pourtant pas l'attraper et c'est seulement une fois la Communauté de l'Anneau dissoute et après une chute qui l'affaiblit, que Sam et Frodon réussirent à l'attraper. Malgré son aversion pour tout ce qui est elfique, notamment les vêtements, armes et nourriture des hobbits, Gollum se laissa pourtant apprivoiser par Frodon qui eut, à la différence de Sam, pitié de lui. Gollum les conduisit alors à travers les Marais des Morts vers la porte du Mordor, mais ils tombèrent sur une porte close et Gollum décida alors de les faire entrer en Mordor par le tunnel de Cirith Ungol, car son véritable but était de les livrer à Arachné, une araignée géante, et de récupérer l'Unique.

Son plan échoua grâce au grand exploit de Sam qui blessa et fit fuir Arachné. Et une fois de plus Sam et Frodon perdirent la trace de Gollum qui ne réapparut qu'au moment où, à Sammath Naur, au bord de la crevasse du Mont Orodruin, Frodon se proclame maître de l'Anneau. C'est là que Gollum se battit pour la dernière fois pour l'Unique et au moment où enfin, après avoir tranché le doigt de Frodon avec ses dents, il le tint dans ses mains, il fit un faux-pas et chuta dans la lave.

Ainsi finit le Maître Anneau, par la main de celui qui le garda le plus longtemps après Sauron et s'accomplit la prémonition de Gandalf :

« Car même les très sages ne peuvent voir toutes les fins. Je n'ai pas grand espoir de la guérison de Gollum avant sa mort, mais il y a tout de même une chance. Mon cœur me dit qu'il a encore un rôle à jouer, en bien ou en mal, avant la fin ; et quand celle-ci arrivera, la pitié de Bilbon peut déterminer le sort de beaucoup - à commencer par le vôtre. »



le roi sorcier d'Angmar:
Il est le plus puissant des neuf Nazgûl, les Esprits Servants de l'Anneau.

Comme les autres Nazgûl, le Roi-Sorcier était à l'origine un homme qui vivait quelque part en Terre du Milieu, au Second Âge. Avide de pouvoir, il accepta de bonne grâce l'anneau que lui offrit Sauron. Grâce à lui, il gagna gloire et richesse, mais en contrepartie, il finit par devenir irrémédiablement invisible et fut dès lors l'esclave de l'Anneau Unique et de Sauron, comme les huit autres Nazgûl[1]. « La nuit marchait avec eux, et la mort criait par leur bouche » (Le Silmarillion)

Après la défaite de Sauron face à la Dernière Alliance, le Roi-Sorcier et ses huit semblables disparurent, tout comme leur maître. On les crut disparus à jamais, mais ce n'était pas le cas. Vers l'an 1300 du Troisième Âge, les Nazgûl réapparurent, et le Roi-Sorcier s'établit au nord, en Angmar, où il fonda un royaume maléfique peuplé d'Orques et d'Hommes mauvais. Il s'appliqua à la tâche de détruire les royaumes des Dúnedain en Eriador, lançant de fréquentes attaques et semant la discorde entre eux. Le Rhudaur se soumit le premier et devint un pantin entre ses mains (v. 1350) ; quelques années plus tard, le Cardolan fut détruit et ses habitants dispersés. Le dernier à tomber fut l'Arthedain, en 1974, et lorsqu'il entra dans la capitale du royaume déchu, Fornost, son triomphe paraissait complet.

Pourtant, ses armées furent vaincues l'année suivante par une coalition des Elfes du Lindon et des Hommes du Gondor. C'est à ce moment-là que Glorfindel énonça sa célèbre prophétie, disant que le Roi-Sorcier ne périrait pas de main d'homme. Le Roi-Sorcier revint donc au Mordor, et quelques années plus tard, les Nazgûl assiégèrent la cité de Minas Ithil, au Gondor. Celle-ci tomba après deux années d'un siège difficile (2000 - 2002), et elle devint Minas Morgul, Tour de la Sorcellerie et quartier général des Nazgûl.
Le Roi-Sorcier joua un rôle important lors de la guerre de l'Anneau, puisqu'il commandait les troupes qui devaient attaquer le Gondor. Il participa donc à la bataille des champs du Pelennor, où il devait finalement rencontrer son destin : il fut tué par Éowyn de Rohan, nièce du roi Théoden, aidée du Hobbit Merry[4]. Ainsi s'accomplit la prophétie de Glorfindel : « un cri monta dans l'air frémissant et se perdit dans un gémissement aigu ; il passa avec le vent, voix mince et incorporelle qui mourut, fut engloutie pour ne plus jamais être entendue en cet âge du monde. »

les nazguls:
Ce sont neuf spectres, serviteurs de l'Anneau unique, fidèles lieutenants de Sauron. À l'origine, les Nazgûl sont les Hommes ayant chacun reçu un Anneau de pouvoir pendant le Deuxième Âge. Tombés sous le pouvoir de leur propre anneau et, perdant leur corps, ils sont devenus des spectres, visibles uniquement dans le monde des esprits, dépendants de l'Unique. Trois d'entre eux sont des Númenóréens noirs, dont leur chef.

Après la chute de Sauron à la fin du Deuxième Âge, leur chef devient le Roi-Sorcier d'Angmar pendant que les autres se cachent. Ils reparaissent ensuite pour prendre Minas Ithil, qui prend alors le nom de Minas Morgul, où ils trouvent l'un des palantíri.
Par la suite, ils sont envoyés par Sauron pour rechercher l'Unique et son porteur, allant jusque dans la Comté pour ce faire, sous l'apparence de cavaliers noirs. Leur chef blesse Frodon Sacquet au mont Venteux, mais ils sont repoussés et leurs montures détruites par la crue de la Bruinen déclenchée par Elrond, seigneur elfe d'Imladris. Ils réapparaissent peu après, montés cette fois sur d'étranges animaux uniquement connus sous le nom de « créatures ailées », et poursuivent leur recherche de l'Anneau. Ils participent à la bataille des Champs du Pelennor, où leur chef est tué par Éowyn, puis sont détruits lorsque l'Unique tombe dans le brasier de la Montagne du Destin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prodiges-academy.highbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Règlement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Règlement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règlement interne :
» Règlement intérieur de l'Université d'Artois
» Règlement des cours de sortilèges
» Règlement du Forum ?
» Règlement # Chat Box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lord of the Rings :: Règlement, Histoire et Géographie-
Sauter vers: